Une petite pensée.....
"La politique est l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde." -- Paul Valéry.

Stages
Newsletter décembre 2014 et stages Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cristina Buffon   
01-01-2015

 

 

 

 

Newsletter Décembre 2014

 

MARCHER DANS SA LUMIERE

 

La pleine lune du 6 décembre nous a bousculés dans la solidité de nos nouveaux choix, nous confrontant à ce qui a impérativement besoin d’être changé, quitté, lâché, abandonné au sens de notre croissance intérieure. 

 

Elle nous  a éclairé sur la manière, dont nous avons cocréé ou créé notre vie à travers les filtres de manque de valeur, de culpabilité ou encore d’impuissance, de contrôle, de honte, de peur, de pouvoir, nous offrant la possibilité de faire le bilan, de lever les voiles et choisir d’embrasser une autre forme de création, une autre forme de conscience.

 

Elle a comme imposé, voir « forcé » un alignement sur la fréquence du cœur, ce qui a mis en relief tout ce qui ne l’était pas.

Elle a soulevé ou plutôt mis en lumière certaines de nos parts d’ombre, mécanismes et croyances du mental, ainsi que toutes nos dynamiques relationnelles dans la  dualité.

 

C’est comme si tous nos mécanismes nous étaient présentés sur grand écran ! Aucune autre échappatoire  possible que de regarder, reconnaître, accueillir et accepter pour poser des  choix conscients .

 

Attention à la posture de la victime prête à trouver tout cela  injuste, malgré tout le travail accompli et qui ne comprend pas pourquoi elle revit encore et encore certaines choses. ! Ce n’est pas un retour en arrière, bien au  contraire, c’est une grâce de voir ce qui ne peut plus  faire partie du voyage et de simplement le remettre à la lumière.

 

 

La clé de la guérison et de la transformation passe par l’énergie du cœur : vouloir porter un nouveau regard et un accueil profond sur ce qui a été, vouloir accepter, aimer et  faire la paix avec  toutes nos expériences et les personnes avec lesquelles nous les avons vécues. En théorie nous le savons, mais il est temps de le mettre réellement en pratique et permettre à la  lumière et à l’amour d’éclairer toutes nos zones d’ombre.

 

La date du  15 décembre s’est présentée comme un passage de « changement-transformation-lâcher prise-laisser partir  l’ancien et permettre au nouveau de naître » ( Danielle Clermont).

Cette porte nous pousse au changement. Rester dans certains fonctionnements nous amène, plus qu’à un sentiment d’impuissance, à une impression d’impasse.

 

L’énergie du  changement s’impose comme seul possible, comme  une poussée d’air frais dans nos vies, un mouvement qui nous propulse vers la légèreté….

 

Qu’est ce qui a impérativement besoin de changer en moi ? Que me demande le changement ?

 

Accueillir et accepter le changement, se laisser porter par le mouvement et lâcher prise, c’est-à-dire lâcher le contrôle sur ce qui est pour le vivre et non plus le penser.

 

Avoir l’humilité d’accepter ce qui a été et  de ne pas comprendre ce qui vient.

 

Amour de soi, lâcher prise, humilité, foi  et confiance sont les ressources essentielles du moment.

 

Le 21 décembre s’est invité comme une date cadeau. Un solstice qui s’est installé sous le signe de l’amplification, nous offrant  l’opportunité d’inscrire «  sur les Tabelles de l’Univers » nos intentions les plus souhaitées, les graines de nos rêves les plus inespérés, les lignes directrices de notre vie en devenir. 

 

Passer à une conscience fondée sur le Cœur demande d’accepter de terminer la libération  et l’intégration de la conscience fondée sur l’Ego, comme le  passage d’une classe à une autre. Les stages du premier trimestre 2015 proposent d’accompagner plus clairement ce passage et ce changement dans la conscience, la joie et la légèreté.

 

Finalement un nouveau chapitre peut s’ouvrir et une nouvelle histoire se dessiner.

 

 

 

STAGES 2015

 

 

 

L’année 2015 se veut une année de construction, de renaissance et de remise des compteurs à zero. S’alléger encore, apprendre l’accueil et le non jugement. quitter la lutte et la séparation La fréquence du cœur grandit et nous invite à grandir à notre tour. Le premier trimestre de cette année nouvelle achève ce cycle 2010-2014 qui fut un long cycle de nettoyage et de transformation. Finalement la lumière apparaît derrière les décombres de ce qui fut transformé.

 

 

LEVER LE VOILE DE LA CULPABILITE

 

17 janvier 

 

Comprendre, guérir et  se libérer de l’empreinte.

Retrouver la juste place de la culpabilité pour retrouver la liberté d’exister.

 

Ce  stage propose non seulement d’aller au cœur de la culpabilité pour en éclairer et en comprendre  les mécanismes et se  libérer de son essence, mais également de s’offrir une relecture de soi et de sa vie depuis  le cœur,  sans le filtre de la culpabilité , afin de restaurer la justesse et la vérité de ce qui a été.

 

Et si je n’avais pas porté le filtre de la culpabilité, comment aurait été ma vie ?

Qui aurais-je été ? Qu’aurais-je fait de ma vie ?

 

Quand le sentiment de culpabilité se verrouille , il instille en permanence le doute à chaque décision prise ou acte posé, une peur de faire mal ou de mal faire, un prisme négatif de la vie,  une peur d’être la cause ou d’être responsable du «  mal » heur de l’autre ou de la situation….alors il devient une chaîne…

 

Il  s’apparente à  un fardeau, un poids, une morsure  qui enferme l’âme de l’humanité dans un sentiment de faute, de péché, de noirceur, de peur des conséquences des actes …il nous étouffe, nous empêche de respirer, nous coupe du souffle de vie, nous amène soudain à se vivre sans amour, ni valeur, sans légitimité, dans un profond sentiment d’être quelqu’un de mauvais ou de pas assez bien, en quête permanente de reconnaissance, développant l’impression qu’on nous veut du mal et se vivre sous une forme de lutte et de défensive.

 

Le sentiment de culpabilité est un fardeau, un poids sur le cœur qui empêche d’aimer vraiment et de se sentir aimé.

 

C’est un fardeau qui enferme tout notre être à des liens de devoirs et de loyautés, des liens qui réduisent, limitent, et contraignent, des liens qui racontent la dépendance d’un enfant à l’approbation de l’autre, à qui il aura donné le pouvoir de le définir, de le reconnaître, de lui donner un sentiment d’être suffisamment bon, adéquat, parfait pour être aimé, donc nourri, en lien, en sécurité, protégé, soutenu…

 

Cet enfant est prêt à tout pour satisfaire, plaire, répondre aux attentes des autres au détriment de ses propres besoins, jusqu’à ce que crie de l’intérieur la rage de ne pas pouvoir exister, de devoir renoncer à lui-même contre la garantie de ne pas être rejeté par l’autre.

 

L’enfant qui se vit dans cette empreinte se vit dans la peur du pouvoir de l’autre, dans la rage qu’il retourne contre lui pour ne pas prendre le risque de déplaire, dans la tristesse, une tristesse profonde qui raconte sa solitude intérieure, son manque d’amour …

 

C’est un enfant qui se sent responsable pour l’autre jusqu’à s’en vouloir, lui, si l’autre ne fait pas, ne dit pas, ne comprend pas…il porte la limite, la fragilité, la non responsabilité d’un parent, il se sent responsable pour cette personne, il a peur de la confronter à ce qu’elle est, il la protège d’elle –même ou des autres. Cet enfant peut ne pas se sentir coupable mais trop responsable, ce qui est la même empreinte. 

 

C’est un enfant qui se vit sans amour et sans légitimité, à galérer pour exister et faire vivre ses besoins. Il peut le plus souvent y arriver s’ils ne sont pas en opposition aux besoins des autres ou s’ils sont raisonnables et acceptables ; il renoncera à son essence, à ses besoins profonds, à ses aspirations, à son potentiel de vie, il se contentera et se limitera pour ne pas contrevenir, ne pas subir un reproche ou sentir un mécontement qui le ramènerait dans cet espace sombre de la culpabilité.

 

La culpabilité est une stratégie de pouvoir autant quand on l’exerce sur les autres ,en les culpabilisant ,que dans l’illusion de toute puissance qu’elle procure : elle nourrit l’illusion que les choses auraient pu être autrement si on avait fait, dit ou agi…elle donne une illusion de contrôle sur l’impuissance à laquelle une situation pourrait nous confronter.

 

Transformer l’empreinte de la culpabilité demande de comprendre d’abord la juste notion de faute, de rendre la responsabilité à l’autre et d’endosser la sienne, de renouer avec l’amour de soi et la légitimité, de retrouver le sens profond de la valeur de soi.

 

Alors ….

 

Se libérer de ce schéma permet de retrouver  son propre pouvoir.

Finalement  respirer…

De se permettre de vivre pleinement son potentiel en toute légitimité et accéder à la liberté.

 

De s’autoriser à, se permettre de et rendre la responsabilité à l’autre de sa propre vie, de ses choix et de ses non choix.

 

De cesser de lutter, de se justifier, de se défendre, de compenser, de se faire payer et de s’autodétruire.

 

De se  découvrir léger, sans chaînes ni poids.

 

De simplement vivre et non plus survivre.

 

 

 

 

LES CLES  DU PARDON 

L’Elixir de la guérison.

 

18 janvier

 

« Le pardon ne  change pas le passé, mais il élargit l’avenir »Paul Boese

 

Pardonner, se pardonner et faire  la paix avec tout ce qui a été, qui j’ai  été et qui a été l’autre ,pour élargir notre  cœur, notre vie et notre présent.

Se bâtir sur d’autres fondations.

 

L’essence du pardon nous invite à donner, offrir, mettre de la lumière et de l’amour au-delà de ce qui a été ou pas, au-delà des apparences des blessures infligées et vécues, au-delà du mal que l’humanité a pu se faire et qu’elle se fait vivre, au-delà des expériences qu’elle traverse pour grandir, au-delà de tout…

du possible et de l’impossible, des pertes insupportables et insurmontables, au-delà de ces épreuves que jamais l’humanité n’aurait pensé devoir vivre et, desquelles ,elle s’est pourtant relevée…

au-delà des liens qui nous ont détruits et de ceux qui nous ont désertés…

au-delà des liens que nous avons gâchés….

au-delà du pire …

 

Au-delà de tout…

 

Vouloir et  se donner le pouvoir de pardonner permet de se redresser, de confirmer sa propre liberté d’avancer, ,malgré l’impardonnable.

 

…..Vouloir être créateur de lumière, là ou les ténèbres ont quelques fois élu domicile.

 

Vouloir être créateur de compréhension, de clarté, de paix et de Vie.

 

…Vouloir que la lumière et la conscience éclaire et réchauffe les zones les plus sombres de l’humanité, la nôtre et celle de l’autre, sur les sillons d’une humanité qui s’est fait du mal d’avoir eu mal et qui a perpétué de générations en générations, des souffrances, des schémas, des enfermements par peur et surtout par ignorance.

 

 

Pourquoi vouloir grandir dans le pardon ?

 

Pour se libérer, arrêter de se torturer, être en paix et finalement se sentir vraiment libre…libre d’être, de vivre, de respirer, d’être dans le présent et se réjouir d’une vie à créer…

 

Le Pardon est une grâce qui permet de sortir de l’état de victime et nous ouvre à  d’autres manières d’envisager notre vie , de l’innover. Il coupe le cordon avec toutes nos émotions anciennes de colères, de ressentiment, d’amertume, de rancœur qui pourrissent nos cellules. Il est le nectar qui se dépose sur nos blessures pour en terminer la cicatrisation

 

                              Le  pardon est un chemin qui demande d’en accepter les étapes de maturation et de grandir dans l’humilité.

 

L’essence du pardon nous invite à nous laisser aimer dans tous ces espaces et à déposer  dans les angles les plus poussiéreux de nos histoires de vie  son élixir d’amour et de compassion,  pour  permettre une libération , une guérison, une acceptation, une résurrection….

 

 

SE RECONCILIER AVEC LA PART D’OMBRE

31 janvier

 

Se réconcilier, faire la paix et vivre en paix.

 

La part d’ombre est une part qui se vit en chacun de nous sans  amour, dans l’illusion qu’elle ne mérite pas, qui ne vit pas , mais qui survit….la polarité négative dont l’être humain a peur et qui pourtant existe en chacun de nous, polarité que nous nions chez nous mais que nous voyons si bien chez l’autre ! et pourtant apprendre à rencontrer,  comprendre et apprivoiser notre part d’ombre est le chemin vers la paix du cœur.

 

Vouloir remonter et éclairer le  chemin qui nous mène à l’essence , au germe de la part d’ombre humaine, cette part nourrie d’injustice, d’impuissance, de désespoir, de haine et de violence de toutes les blessures accumulées et non reconnues, nourries de projections négatives et de à quoi bon….pour la reconnaître, la comprendre, l’apaiser et l’intégrer dans la lumière.

 

Cette  part ,issue de nos blessures et de l’incompréhension de celles-ci ,se vit dans le jugement et la séparation, elle est nourrie de toutes les croyances  de peur, de désespoir et de négativité profonde, toute l’essence de ce qui s’est bâti sans amour et de tout ce qui s’apparente au sabotage et à l’autodestruction…elle devient alors tant qu’elle n’est pas vue et reconnue, un grand saboteur par l’énergie qu’elle porte et surtout les croyances qu’elle véhicule. On  la juge chez soi et chez les autres, tant qu’elle est jugée elle se vit séparée de la  lumière ce qui renforce encore son désespoir et sa haine.

 

Ce stage propose de reconnaître cette part d’ombre en soi, les formes qu’elle prend quand elle se manifeste et vouloir simplement  faire la paix avec elle par le compréhension des enseignements qui seront transmis et les clés pour l’intégrer en soi et découvrir la joie d’un sentiment de paix et de réconciliation intérieure.

 

QUITTER LES VISAGES DE L’EGO

1 février

 

Un stage initiatique et magique qui nous permet de déposer et de quitter les visages de l’Ego qui nous gardent encore prisonniers de nos rigidités, et malgré le travail accompli résistent.

 

Quitter l’illusion du monde extérieur pour se rencontrer à l’intérieur.

Quitter toutes les formes de pouvoir pour retrouver la puissance.

Quitter les schémas émotionnels pour créer un nouveau scénario de vie.

Quitter les masques pour retrouver l’authenticité.

Quitter la peur pour la foi.

Quitter l’illusion pour la réalité.

Quitter le contrôle pour s’abandonner.

 

Regarder toute notre vie construite sur les règles d’une conscience fondée sur l’Ego, tous les schémas vécus, les croyances , le moteur de la peur et de l’impuissance, le mouvement vers l’extérieur pour trouver une solution à l’extérieur de soi, les stratégies pour contrôler, se rassurer, se protéger ou simplement réagir par manque de conscience, les masques utilisés pour être  aimé et accepter, les schémas de culpabilité, de pouvoir à l’autre, d’illusion de ce que je croyais, de devoir, d’obligation, de lien de loyauté à l’autre…..

 

tout ce qui a constitué la construction des modèles de l’humanité, vos modèles….

 

pour les reconnaître, les accueillir, les comprendre et pouvoir accepter d’avoir expérimenté tout cela sans jugement, ni rejet….

 

juste apprendre à poser un nouveau regard et accueillir depuis l’énergie du cœur tous nos mécanismes de vie  et acquérir les clés et les connaissances pour les comprendre , les accepter et les quitter en conscience et en connaissances dans la douceur et la gratitude.

Permettre ainsi de lever le voile et de découvrir la beauté de ce qui est derrière : LA VIE.

 

1 février

 

 

GUERIR SA VIE

 

28 février

 

Ce stage propose d’ offrir une relecture de sa  vie depuis le cœur et une invitation à l’investir de lumière, de conscience d’amour. C'est-à-dire vouloir offrir une

 guérison sur les  moments essentiels de soi, les moments difficiles, les chocs, les traumatismes, les moments et les liens qui ont marqués notre histoire et qui restent encore dans le noir, le doute et l’incompréhension.  

 

Une invitation à véritablement  alléger notre histoire et à s’alléger.

 

Une invitation à capitaliser toute la richesse de notre histoire et apprendre à s’en servir.

 

 

SAVOIR S’AIMER, AIMER ET ETRE AIME 

 

 1er mars

 

 S’aimer, aimer et se laisser aimer pour ouvrir toutes grandes les portes à l’énergie du  cœur, à l’amour et à l’unité. Croire….croire que d’aimer, être aimé et de recevoir les bontés de l’univers est possible, voir au-delà c’est un droit de naissance…. et découvrir les changements et les miracles qui s’opèrent quand on remet les rennes  de sa vie à l’Amour.

Une douce préparation à accueillir et  à grandir dans les vibrations de l’Amour pour s’aligner au changement  de fréquence sur la terre et  découvrir toutes les grâces de cette fréquence : la paix, la joie, la gratitude, la présence, l’ouverture, la simplicité, la profondeur, la vérité.

 

L’Amour est la clé de toutes les guérisons, de toutes les transformations et de tous les devenirs. Il est la vibration qui accueille, comprend, répare, pacifie, libère, pardonne, autorise. Il est la colonne vertébrale de toute création. En retrouver le chemin est la clé, non seulement, pour retrouver la puissance, la joie et le sens de notre vie, il est également le moteur essentiel pour devenir soi, développer en toute confiance notre potentiel de vie et déployer nos ailes pour se lancer dans la vie que nous souhaitons nous bâtir.

Une rencontre amoureuse avec soi pour se vivre dans une rencontre amoureuse à la Vie et à l’autre.

Permettre à la graine  de l’amour de grandir en soi et de devenir arbre de Vie.

 

 

 

 

Cabinet 22, 22 rue Saint Léger, Genève

 

Prix 200 .- la journée

Horaire 10h-17h30

 

 

 


 

 

 
newsletter et stages décembre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cristina Buffon   
30-11-2014

 

 

 

 

Newsletter décembre 2014

 

Bilan, tri, choix et nouvelles directions….

 

Le ciel de décembre s’annonce sous les auspices de l’abondance pour qui choisit de se laisser porter par cette vague de renouveau qui nous propulse de l’intérieur.

 

La vague de la Vie….

 

Oser l’accueillir et lui offrir la direction de notre vie, oser l’attraper et avec elle se choisir, se redéfinir et se recréer.

 

Cette vague nous invite à découvrir pleinement le sens du créateur en soi, la possibilit é palpable de créer par le pouvoir de nos intentions, oser demander, permettre  et se laisser recevoir.

 

Or, c’est au cœur de ce champs des possibles, qu’il nous faut encore reconnaître, guérir et accepter tout ce qui nous retient de pouvoir VOULOIR, DEMANDER, PERMETTRE ET RECEVOIR en toute légitimité et en toute confiance.

 

Là ou cette vague s’annonce nectar pour L’ âme, elle devient bouleversement pour L’ego : elle ramène à la surface de nos profondeurs les émotions, impressions, schémas, vécus qui ne sont pas alignés et pacifiés, elle nous présente ce qui a encore besoin d’être vu, compris, guéri, lâché, transformé, accepté et intégré pour pleinement se vivre dans la puissance de l’Amour, l’intelligence et la force de la vie, cet espace d’ouverture, de lumière, de joie et de légèreté.

 

Cette fin d’année et le début de l’année 2015 se présente comme le théâtre d’une répétition générale des axes qui ont été travaillé et qui demandent approfondissement : une occasion de se permettre de guérir en profondeur pour que la lumière pénètre plus loin, intégrer le changement  et s’assurer que nos nouvelles fondations nourries de nos choix  soient solides et non le jeu de l’illusion.

Les thèmes qui s’invitent à notre table durant cette fin d’année, je vous les resservirai avec plaisir l’année prochaine

 

 

Une année 2015 que je souhaite riche de nouveaux enseignements axés sur les lois de la création et de l’abondance, le développement de son potentiel de vie et de son talent d’être et tous les chemins qui nous mènent à la joie, l’amour et la paix intérieure.

 

 

STAGE

 

LA PUISSANCE DE L'AMOUR

La puissance de l’amour ou la puissance dans l’amour, permet de retrouver la puissance de la vie, de la lumière, la force en soi et plus encore l’envie, le désir et l’élan de créer, de bâtir, d’être et de se vivre.

La puissance de l’amour ,c’est retrouver sa puissance d’être et pouvoir se positionner, exister, poser des limites et se préserver en toute légitimité.

La puissance de l’amour est le lit de la protection naturelle de notre être.

La puissance de l’amour, c’est retrouver la source de la guérison, de la libération, du pardon et de l’acceptation pour aller au-delà de ce qui a été, au sens de ne plus en être prisonnier.

 

L’occasion également durant cette journée de lever le voile sur ce qui obscurcit encore la lumière de notre cœur : les vieilles colères, l’impuissance, pacifier les blessures d’amour, les regrets, les rancunes et tous les jugements qui restent encore présents.

Lever le voile permet de laisser couler le flux naturel de cette puissance d’amour et de vie, la nourrir et se laisser nourrir par elle.

 

 

 

7 décembre

 

 

 

LA MAGIE DE NOEL

Magie, miracles et renouveau

ou comment se laisser recevoir les cadeaux de l'Univers.

 

Une journée de magie pour se laisser surprendre par les cadeaux de l’univers et recevoir ce qui n’était pas attendu, ni espéré, ni consciemment voulu.

 

Ouvrir grands ses bras et son cœur pour se réjouir de recevoir dans la joie les grâces qui nous seront offertes en ce jour.

Se laisser surprendre….

 

Une journée sur mesure pour les personnes qui y participeront.

 

 

21 décembre

 

 

Cabinet 22, 22 rue Saint Léger , Ganève

 

 

 

 

Cristina Buffon

Life coach

Enseignante et consultante en développement personnel

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

www.7clefsdevie.com

0041787393823

 
Les lois de la création et de l'abondance Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cristina Buffon   
16-11-2014

NEWSLETTER NOVEMBRE 2014

 

CREATEUR DE SA VIE

Les lois de la création et de l’abondance

«  Je bénis ma vie, je l’honore et j’ouvre ma porte au recevoir. »

 

Etre créateur de sa vie veut dire oser sa vie et réaliser ses rêves. Oser avancer, croire en soi, permettre que cela soit et se laisser recevoir.

En amont faire grandir les graines de la valeur de soi et de sa vie , s’aimer et se vouloir du bien pour se permettre et  s’offrir l’accès aux  clés de la joie et de l’abondance.

 

Combien d’années passées à fonctionner, faire et agir selon des objectifs limités ? Combien d’années à honorer des liens et des contrats de loyauté aux attentes et aux besoins d’autres, au pouvoir que nous avons donné de nous définir et de nous permettre ?

Combien d’années à vivre en se réduisant, en se limitant ou en attendant que quelque chose se présente de l’extérieur ?

 

Certes un enfant en nous a peur d’oser, de dépasser, de se créer et de prendre le risque de ne plus se reconnaître autant d’être reconnu, de ne plus correspondre et d’être rejeté , abandonné ou reproché….il préfère se limiter et garder ce lien de loyauté à l’autre, qui le plus souvent ne le nourrit pas , mais qui le protège d’émotions comme la culpabilité et la peur. N’est-il pas temps de s’affranchir de toutes ces chaînes( nos propres émotions) qui nous maintiennent prisonniers dans une vie le plus souvent par procuration, dont on se contente, mais au vu des problèmes de santé visibles et existants , qui ne correspond pas à cette vie qui est en soi.

Oser vivre et ne plus survivre est un vrai choix.

 

 

L’intention-la permission- et le recevoir sont les clés de la création et de l’abondance.

Grandir dans les ressources du père intérieur nous offre  LA PERMISSION ET LE RECEVOIR comme ressources essentielles de création.

 

TOUTE CREATION au-delà de l’intention de créer demande une autorisation de notre part pour que cela se réalise et l’ouverture au RECEVOIR .

Permettre, se permettre manque le plus souvent à cet enfant intérieur qui attend qu’on lui donne la permission.

Recevoir , se laisser recevoir manque également à ce même enfant qui ne pense pas mériter ou qui pense devoir donner beaucoup, être gentil, faire des efforts pour…..

 

Créer par l’intention d’abord, croire en soi et en sa propre réalisation, permettre cette réalisation et se permettre de la recevoir.

 

STAGES

 

MAÎTRE ET CREATEUR DE SA VIE

22  novembre

 

Ce stage très innovant vous invite à apprendre, comprendre et développer les outils essentiels pour devenir pleinement Créateur de sa Vie et de sa Réalisation.

 

Une invitation à poser la trame de vie que l’on souhaite accomplir et se donner les moyens d’oser, bâtir et devenir.

 

Combinée  à la journée sur les clés de l’abondance, elle permet de franchir des portes autant que d’en ouvrir.

 

 

 

 

LES CLES DE L’ABONDANCE

23 novembre

 

Cette journée propose d’accéder aux clés et connaissances sur les portes de l’abondance.

Elle vous invite à grandir dans la conscience et l’ouverture au recevoir et au passage, de libérer toutes les croyances et vécus qui vous maintiennent dans l’illusion que ce n’est pas possible ou de tout ce qu’il faudrait faire ou être pour pouvoir recevoir…..

 

Une magnifique occasion d’ouvrir tout grand les portes de la prospérité et de l’abondance.

 

 

 

 

 

LA PUISSANCE DE L’AMOUR 

7 décembre 2014

 

Cette journée vous invite à guérir un peu plus en profondeur les blessures d’amour qui ont , à travers le temps fermé le cœur, à force de déception et de désillusion. Ces blessures et les croyances relatives  maintiennent prisonnier du mental, de la rigidité et du contrôle. L’occasion de vouloir réouvrir son cœur et permettre à la puissance de l’amour de circuler pour retrouver la fluidité avec la vie, la nourrir et se laisser nourrir par elle.

 

 

 

 

 

Lieu Cabinet 22 , 22 rue Saint Léger, Genève

Horaire 10h-17h30

Stage deux jours : 380.-

Stage un jour : 200.-

 

 

MEDITATION

 

« RECEVOIR »

 

25 novembre

 

19h30

 

20.-

 

Sur inscription

Arcade, 9 place de l’Octroi, carouge

 

  

 

 

 
newsletter 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cristina Buffon   
26-10-2014

 

 

 

NEWSLETTER NOVEMBRE 2014

 

ETRE CREATEUR DE SA VIE

 

L’émergence du soleil intérieur

 

L’espace s’organise comme pour permettre une renaissance, une nouvelle vie et de nouvelles envies.

L’occasion de faire de la place pour cette nouvelle émergence, de libérer, de quitter et de lâcher un peu plus ce qui nous retient dans de vieux mécanismes, ce qui détourne ou accapare notre énergie, ce qui nous encombre….

 

Etre créateur,

Demande de quitter les illusions, les leurres et tout ce que j’ai cru, voulu croire, fait croire, espérer croire…

 

Demande de rencontrer la vérité de la réalité, sans masque, ni projections, ni attentes ou exigences...et réaliser combien la réalité est légère.

 

Demande de se libérer du mental négatif et toutes ces pensées permanentes nourries, qui parle de peur, de doute, de jugement, de résistance ou de refus.

 

 Demande d’apprendre à traverser la peur et à en utiliser force et puissance comme moteur de changement et de réalisation.

 

Demande de faire le deuil de ce qui n’est plus et de libérer les regrets qui pourraient se cacher derrière les pages de nos livres encore ouverts…

 

Demande de lâcher le passé, de ne plus s’accrocher à ce qui n’est plus ou n’a plus lieu d’être pour offrir une place, la place au renouveau…

 

Demande de se rassembler, se rapatrier, se retrouver pour retrouver son identité, ses envies profondes et le sens.

 

Demande d’intégrer les ressources du père pour se donner les moyens d’oser, croire en soi et se réaliser : Reconnaissance,  légitimité, autorisation, droit à exister, assise, limite, protection, positionnement  direction, force du choix et recevoir.

 

Demande de s’ouvrir au RECEVOIR , à la conscience et à la foi dans le recevoir comme un droit de naissance pour croire que ,quoi que je décide de réaliser ,je recevrai toutes les ressources à mon accomplissement.

 

Demande ,in fine, de s’ouvrir à la puissance de l’Amour, colonne vertébrale de tout notre édifice.

 

Qu’est ce qui nous retient de laisser notre soleil intérieur transpercer les nuages plutôt que d’attendre que les nuages s’en aillent pour permettre à notre soleil de briller ?

 

 

 

LE PERE 

Guérir le lien au père et intégrer les ressources du père.

 

8 novembre 2014

 

Guérir le lien  au père veut dire grandir sur le chemin de l’acceptation du parent eu ( ou pas) pour véritablement se défaire de tous les liens de loyautés au passé, de tous les schémas, les émotions, les croyances, les manques ou les trops, la dépendance ou les projections qui y sont liées….l’occasion  de faire le point sur ce qui a besoin d’être reconnu, compris, libéré, pardonné….ou encore lâché.

 

…c’est choisir de devenir ce père, dont nous aurions eu besoin, en terme de reconnaissance, protection, limite, positionnement, direction, légitimité, assise, confiance, foi et encore autorisation, droit à exister et à recevoir pour pleinement se réaliser.

 

L’amour du père représente ce soutien, cette confiance, cet amour qui nous donne des ailes et nous pousse à oser, se lancer dans la vie et se réaliser en toute légitimité.

 

..devenir ce parent c’est permettre  à cet enfant de grandir en soi ,se vivre depuis la position de l’adulte et ne plus subir…

 

Au-delà des schémas vécus, les questions essentielles sont comment me suis-je senti aimé par mon père et que m’a-t-il transmis ?

 

 

Intégrer les ressources du Père

9 novembre

Intégrer le père veut dire pourvoir se protéger et poser des limites pour soi et non contre les autres, se sentir légitime simplement par sa juste présence, sans se justifier ni s'expliquer, sentir son autorité intérieure comme une présence qui peut s'exercer dans l'amour, ni dans la force, la contrainte ou le subir, pouvoir diriger sa vie dans la confiance et se faire confiance dans les choix et décisions.

 

Intégrer le père en soi permet de  retrouver pleinement son pouvoir personnel, accepter et recevoir l’amour de l’homme, trouver une harmonie dans le rapport à l’autorité et savoir décider pour soi.

 

L’absence de ces ressources nous amènent à nous construire dans le contrôle, l’hyper vigilance, la manipulation, l’envahissement, la peur de prendre sa place, la peur de l’autorité et du pouvoir et la difficulté à se tenir droit et assis dans la vie. L’enfant se maintient comme derrière la porte sans oser la franchir.

 

 

Intégrer le père est d’autant plus essentiel pour l’enfant qui a vécu la fusion avec la mère, l’envahissement ou le sentiment d’être absorbé par elle sans pouvoir exister. Ces ressources lui permettent de se donner le droit de redéfinir un territoire sans culpabilité ni peur , de poser des limites et de se positionner pour se sentir protéger. L’énergie du père vient comme une main qui le prend et le sort de cette matrice pour l’installer sur son propre territoire et lui permettre de se définir.

 

 

Devenir ce père pour soi ,c’est se donner le droit et oser exister pleinement, dans toute sa puissance et sa créativité, croire en soi et croire de recevoir comme un droit de naissance les ressources nécessaire et l’abondance à une pleine réalisation.

 

 

 

 

 

MAÎTRE ET CREATEUR DE SA VIE

22  novembre

 

Ce stage très innovant vous invite à apprendre, comprendre et développer les outils essentiels pour devenir pleinement Créateur de sa Vie et de sa Réalisation.

 

Une invitation à poser la trame de vie que l’on souhaite accomplir et se donner les moyens d’oser, bâtir et devenir.

 

Combinée  à la journée sur les clés de l’abondance, elle permet de franchir des portes autant que d’en ouvrir.

 

 

 

 

LES CLES DE L’ABONDANCE

23 novembre

 

Cette journée propose d’accéder aux clés et connaissances sur les portes de l’abondance.

Elle vous invite à grandir dans la conscience et l’ouverture au recevoir et au passage, de libérer toutes les croyances et vécus qui vous maintiennent dans l’illusion que ce n’est pas possible ou de tout ce qu’il faudrait faire ou être pour pouvoir recevoir…..

 

Une magnifique occasion d’ouvrir tout grand les portes de la prospérité et de l’abondance.

 

 

 

 

 

LA PUISSANCE DE L’AMOUR 

7 décembre 2014

 

Cette journée vous invite à guérir un peu plus en profondeur les blessures d’amour qui ont , à travers le temps fermé le cœur, à force de déception et de désillusion. Ces blessures et les croyances relatives  maintiennent prisonnier du mental, de la rigidité et du contrôle. L’occasion de vouloir réouvrir son cœur et permettre à la puissance de l’amour de circuler pour retrouver

 

 

 

 

 

Lieu Cabinet 22 , 22 rue Saint Léger, Genève

Horaire 10h-17h30

Stage deux jours : 380.-

Stage un jour : 200.-

 

 

 

  

 

 

 

 
stages automne 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cristina Buffon   
05-10-2014

 

 

 

 

 

Newsletter d’Octobre 2014 

 

Le détachement

 

 

L’Equinoxe du 23 septembre et la  Nouvelle Lune  du 24  ont soulevé l’envie de Renouveau , une naissance intérieure vers ce qui nous appelle et nous inspire. Nous sommes aux  portes de nouveaux espaces allégés, libérés de tout ce qui a émergé de nos profondeurs ces derniers mois : nouvelles envies, nouveaux projets, nouveaux moteurs, nouvelles définitions de soi et nouvelles rencontres possibles.

 

Cette transition passe encore par l’acceptation de toutes nos expériences  de vie, notre histoire biologique et tous ces choix qui ont jalonnés notre vie, posés  le plus souvent par défaut que par choix.

 

Vouloir accepter pour vouloir laisser se défaire les nœuds émotionnels et les pensées cristallisées autour de nos expériences , qui nous maintiennent dans une perception limitée de la réalité.

Vouloir accepter pour se libérer, intégrer et changer notre regard sur ce qui a été.

 

Vouloir accepter pour demander pardon et l’offrir à notre tour.

Accepter pour laisser le passé et s’enraciner dans le présent.

 

 

Les expériences progressivement acceptées se détachent au rythme des émotions libérées. Elles perdent leur consistance, se vident et n’apparaissent que comme des coquilles exempte de sens.  Elles n’existent qu’à travers les croyances encore nourries qui nous parlent de la réalité que nous avons créée sur la base de ce que nous avons cru.

 

Il nous faut abandonner, quitter et laisser partir tout ce qui ne nous sert plus, autant de croyances, peur , schémas que de parts de soi révolues, que l’on retient par peur du vide et de l’inconnu. Une invitation à laisser se détacher et abandonner d’anciens vêtements  pour aller vers ce qui nous correspond, ce qui nous inspire et nous rend vivants.

 

Pouvoir  abandonner,  s’abandonner sans peur du vide ni de la solitude, demande de guérir un peu plus loin notre blessure d’abandon originelle et grandir dans le lien d’amour, de confiance et de sécurité en soi.

 

Toute naissance demande un lâcher prise.

 

Cette période est propice à la fin et au commencement,  laisser mourir pour se faire renaître et s’offrir de nouvelles perspectives.

 

Faire le tri de  ce que je laisse et ce que je garde, pour une fois de l’espace retrouvé, pouvoir et vouloir se choisir, se rechoisir et se définir comme avec un pinceau face à une page blanche.

Renaître  à soi, choisir ce qui nous correspond et laisser ce qui ne fait plus sens.

 

Un grand passage et un élan de création magnifique

 

 

 

STAGE

 

L’ABANDON 

 

 

Vouloir comprendre, guérir et transformer la blessure d’abandon pour retrouver le lien à soi, à la Vie et un profond sentiment de sécurité.

 

Comprendre et guérir la blessure d’abandon permet , au-delà de se sentir plus solide avec soi, de quitter la dépendance et d’être plus libre dans le lien à l’autre, de comprendre et d accepter l’abandon comme une force, une ressource. Savoir abandonner, perdre et laisser partir sans se sentir en danger ni menacé….savoir abandonner pour savoir s’abandonner et grandir sans porter tout avec soi. Grandir dans la légèreté et la liberté.

 

Tant que la blessure est active et non comprise, nous ne pouvons accepter l’abandon comme une ressource.

 

11 octobre

 

 

 

 

LA RENAISSANCE  

 

Renaître à soi, recommencer, le départ d’un nouveau cycle

 

12 octobre 2014

 

Un cycle d’humanité se termine, un niveau de conscience, des codes et des fonctionnements. C’est comme  la fin  d’un monde et l’émergence d’un nouveau dans la juste continuité de ce qui est. Le nouveau monde ne peut se vivre que dans la conscience de l’ancien, comme une classe qui nous aura permis d’accéder à la classe suivante. Il y a une transition, un passage pendant lequel l’humanité vit comme entre  et avec deux mondes qui se chevauchent et s’interpénètrent.

Une nouvelle conscience se met en place depuis longtemps sous les voiles de l’ancien monde, elle émerge avec plus de clarté grâce au travail de croissance et de libération des artisans de lumière.

 

Une nouvelle conscience qui nous parle du cœur, non comme organe, ni comme vision humaine sentiment, mais comme moteur, comme fréquence, comme nouveau roi de nos vie, là ou  le mental avait  régné pendant si  longtemps.

 

S’inviter à un nouveau commencement, renaître, vouloir redémarrer, reprendre, réinitialiser, réinventer  et se réinventer.

 

 

LE PERE 

Guérir le lien au père pour intégrer le Père en soi.

 

8 et 9 novembre 2014

 

 

Ce  stage propose de comprendre, guérir, faire la paix et accepter l’ histoire avec notre père  biologique, ce qui passe par la reconnaissance, la libération, le pardon mais surtout l’acceptation de tout ce qui a été et de tout ce qui nous a manqué. Apprendre à faire le deuil du papa idéal que nous attendions, nous espérions et que l’enfant en nous continue  d’attendre et  d’espérer.

 

Guérir, accepter, faire le deuil et lâcher pour réinvestir en soi et pour soi les ressources du  père, les intégrer et les vivre.

 

INTEGRER LE PERE EN SOI

 

Se libérer et faire la paix avec l’empreinte de notre père permet d apprendre à devenir son propre père et , par ce chemin de transformation intérieure ,de permettre l’espace  à l’essence et aux ressources du père en soi d’émerger.

Libérer le père extérieur pour permettre le père intérieur….tel est le chemin initiatique.

Intégrer le père veut dire pourvoir se protéger et poser des limites pour soi et non contre les autres, se sentir légitime simplement par sa juste présence sans se justifier ni s'expliquer sur qui je suis ou ce que je pense, sentir son autorité intérieure comme une présence qui peut s'exercer dans l'amour, ni dans la force, la contrainte ou les cris, pouvoir diriger sa vie dans la confiance et se faire confiance dans les choix et décisions.

Intégrer le père en soi permet de  retrouver pleinement son pouvoir personnel, accepter et recevoir l’amour de l’homme, trouver une harmonie dans le rapport à l’autorité et savoir décider pour soi.

 

MAÎTRE ET CREATEUR DE SA VIE

 

22  novembre

 

Se vivre depuis l’Unité 

Se rassembler, se retrouver, s’unifier.

Comprendre le sens de la dualité et apprendre à en utiliser la force.

Le regard de l’unité : le regard de la clarté , de la conscience et de l’acceptation du tout.

La pensée créatrice et le verbe créateur : les outils pour créer sa vie.

L’énergie créatrice : retrouver l’énergie de l’abondance.

 

Une nouvelle conscience, un nouvel alphabet, une nouvelle grammaire, de nouvelles clés, de nouvelles manières de s’envisager, une nouvelle lecture du monde et de se vivre nous sont accessibles comme de nouvelles portes qui s’ouvrent à notre conscience.

Ce stage propose de découvrir les clés de la conscience fondée sur le Cœur( l’Unité) et de se reconnecter au Maître et au Sage intérieurs pour s’installer plus loin dans une maturité intérieure et spirituelle.

 

 

 

LES CLES DE L’ABONDANCE

Cette journée propose d’accéder aux clés et connaissances sur l’énergie de l’abondance. 

 

23 novembre

 

 

 

 

LA PUISSANCE DE L’AMOUR 

Guérir les blessures du cœur et de l’âme pour retrouver la puissance de l’amour.

 

Guérir la blessure d’amour

 

6 décembre 2014

 

 

 

LA BLESSURE DE TRAHISON

Comprendre et guérir la blessure de trahison.

 

7 décembre 2014

 

 

 

Lieu Cabinet 22 , 22 rue Saint Léger, Genève

Stage deux jours : 380.-

Stage un jour : 200.-

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivante > Fin >>

Résultats 37 - 45 sur 76

Accueil
Présentation
Conférences
Stages
Entreprise
Méditation
Consultation
Reiki
Coaching
Le stress
Intelligence émotionnelle
Le self-management
Rechercher
Modules
Nous contacter
 
Cristina Buffon, Genève - all rights reserved - site concept & creation cri-at-mapage.ch - 2006/2013