Stages
stages Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cristina Buffon   
22-09-2013

 

 

 

 

 

 

 

 

MARCHE RESPIRATION

26 septembre

 

19h00-20h30

Offert

carouge 

 

Venez nombreux

En plus, il fera beau……

 

 

STAGES

LA MERE

Le lien à la mère est le lien fondamental. Elle représente au-delà du parent qu’elle a incarné, la terre dans laquelle nous sommes arrivés. Guérir, pacifier, lâcher et être en paix avec ce lien demande du temps et des étapes à mesure que la conscience grandit. L’occasion dans cette demi-journée d’aller un peu plus loin dans la guérison et la paix intérieure.

 

 

 

28 septembre

9h30-13h30

 

 

100.-

 

 

LE CORPS

Le corps est un allié précieux sur le  chemin du bien-être, de la vitalité et de la santé. Trop souvent négligé, voir ignorer, traité sur un aspect purement extérieur ou contrôlé, il souffre d’un grand manque d’amour et  de considération. Il  est précieux, vital, source d’énergie et de santé, il est la Vie.

Cette journée vous invite à rencontrer autrement  votre corps, à retrouver un autre lien au corps, l’aider  à l’alléger et à le libérer, et apprendre à en utiliser sa force et sa puissance.

 

Une invitation également à augmenter la qualité de présence pour augmenter la clarté, la clairvoyance et l’intuition.

 

29 septembre

9h30- 12h30

14h30-17h30 (extérieur)

 

 

150.-

 

 

Place de l’Octroi, Carouge

Sur inscription

Max 10 personnes

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

SE RE CON NAÎTRE

 

Ou comment se reconnaître pour se reconnecter à soi, à sa vie à son potentiel de vie, à son talent.

Se reconnaître pour quitter l’attente et la quête de la reconnaissance de l’autre.

Se reconnaître pour renaître avec soi, s’accueillir et s’accoucher avec un nouveau regard, un regard de valeur, d’amour et de considération pour quitter la dépendance à ce regard extérieur qui me donne l’illusion d’exister.

L’opportunité d’une renaissance et d’un nouveau départ.

 

 

12  octobre

9h30-17h30

 

200.-

 

 

SE RETROUVER

 

Ou comment se réapproprier sa vie, retrouver  son propre pouvoir , un pouvoir sur sa vie, ses choix, ses envies, sa réalisation. Se retrouver comme pour se rassembler , grandir dans l’unité de tout ce qui nous constitue, capitaliser toutes nos parties pour retrouver notre plein potentiel de vie, ne plus subir et se sentir libre de suivre son propre chemin.

 

 

 

 

13 octobre

9h30-17h30

 

200.-

 

Centre Espace Temps

9, rue François Meunier

1227 Carouge

 

 

 

Cristina Buffon

Life and wellness coach

Enseignante développement personnel

Maître et enseignante Reiki

www.intelligenceemotionnelle.net

0041 787393823

 

 

 

 

 
stages septembre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cristina Buffon   
12-09-2013

   STAGE

 

 

 

 

LA MERE

Ou comment faire la paix avec la mère.

 

 

 

 

 

28 septembre

 

9h30-13h30

 

100.-

 

 

 

Centre Espace Temps

9 rue François Meunier

1227 Carouge

 

 

Cristina Buffon

Life and wellness coach

Enseignante développement personnel

Maître et enseignante Reiki

www.intelligenceemotionnelle.net

 0041 787393823

 

 

STAGE

 

 

 

 

LE CORPS

Le corps est un allié précieux sur le  chemin du bien-être, de la vitalité et de la santé. Trop souvent négligé, voir ignorer, traité sur un aspect purement extérieur ou contrôlé, il souffre d’un grand manque d’amour et  de considération. Il  est précieux, vital, source d’énergie et de santé, il est la Vie.

Cette journée vous invite à rencontrer autrement  votre corps, à retrouver un autre lien au corps, l’aider  à l’alléger et à le libérer, et apprendre à en utiliser sa force et sa puissance.

 

 

29 septembre

9h30- 12h30

14h30-17h30 (extérieur)

 

 

150.-

 

Centre Espace Temps

9 rue François Meunier

1227 Carouge

 

Cristina Buffon

Life and wellness coach

Enseignante développement personnel

Maître et enseignante Reiki

www.intelligenceemotionnelle.net 0041 787393823

 
automne 2013 stages Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cristina Buffon   
26-08-2013

AUTOMNE 2013

L’EMERGENCE DE L’OR EN SOI

« On a deux vies. La deuxième commence le jour où on réalise qu’on en a juste une. »

Confucius

Les mouvements de  Vie ces derniers mois, les heurts, les chocs, les chutes, furent et  sont encore à l’image des mouvements de notre âme se débattant pour sortir des prisons, des chaînes et des illusions.

Comme si tout était remonté à la surface pour permettre une libération plus en profondeur, un nouvel l’ espace, un ajustement  et la possibilité de  s’asseoir dans un positionnement plus clair ,  dire » oui » «  non » stop » »je veux » «  je ne veux plus ».

D’anciennes blessures que l’on croyait guéries sont réapparues, des liens se sont brutalement interrompus, d’autres se sont tissés, nous avons pu nous observer  nous  accrocher à ce qui nous limitait, nous gaspillait pour finalement complètement lâcher, comme  si quelque chose  d’irrémédiable s’était brisé….

Ou  alors continuer de se voir tourner sur  les mêmes carrousels, impuissants à en sortir malgré  la conscience acquise.

A l’arrière de tous ces mouvements, un appel qui respire … une émergence, des envies d’autre chose,  cette vie qui vibre et nous surprend…l’ego s’accroche à  ce qu’il perd, lutte  et résiste au  changement , et pourtant une autre part  est soulagée, comme libre de….

La conscience de la fin d’une vie vécue par défaut et le commencement  d’une vie vécue par choix.

Le temps est au lâcher prise, reprendre son  souffle ,  laisser cette terre  intérieure poser et  se reposer pour qu’elle reprenne forme à l’image de nos transformations vécues et effectuées, et la laisser intégrer le changement.

Reconnaître,  se reconnaître pour choisir de manière plus ajustée et adéquate, plus fine, ce qui convient à nos aspirations les plus  profondes, à nos appels intérieurs, à notre vérité  ou au  contraire discerner ce que nous ne pouvons plus accepter, tolérer ou s’infliger.

Une invitation à se réapproprier  son propre pouvoir, sa puissance intérieure pour définir et clarifier en toute légitimité ce qui a besoin d’être, d’émerger et de se vivre.

Oser exister et s’affirmer dans ce qui nous  grandit et nous élève dans la verticalité de notre être et non dans l’illusion d’une quête de reconnaissance extérieure aussi vaine qu’éphémère.

Reconnaître pour mettre en relief, en lumière et en valeur tout ce qui a été vécu, expérimenté, tout ce qui fut  accompli et parcouru, tous ces morceaux de vie et ces parts de soi, de qui nous fûmes à qui nous sommes devenus pour nous permettre  encore de devenir….

Porter un regard neuf sur l’ensemble de notre histoire et ne plus regarder les expériences de vie même les plus douloureuses comme des moments de notre histoire à porter encore ou à subir mais comme  des opportunités à changer, à grandir et à choisir.

Reconnaître ce qui nous inspire, ce qui nous appelle, ce qui fait sens, maintenant que nous savons ce qui  ne le fait plus et  discerner les espaces  ou nous avons envie de porter notre attention et notre énergie..

Reconnaître encore combien nous nous sommes peu aimés , peu estimés, peu considérés ,non pour  se plaindre ,ou se vivre en victime, mais bien au  contraire  pour vouloir s’aimer  davantage, pour s’ inviter à regarder cet or  en soi et cheminer vers une relation d’amour à soi, clé de toutes les transformation et  tous les possibles.

Reconnaître  et remercier.

Cette période représente…

Une libération

Une opportunité à prendre pleinement conscience des schémas, des jeux de pouvoir, des expériences vécues  dans  l’ombre de nos prisons les plus intimes, ces espaces si enfouis et si profonds, qu’il n’aurait pas été possible de les voir émerger dans toute leur profondeur, si de telles situations ne nous y avaient emmenés…et à les libérer, les  quitter en pleine conscience, dire non…  pour n’en garder que les leçons de l’expérience  et devenir créateur de choix mûrement accouchés….

Un choix

Une opportunité à choisir un peu plus loin en  conscience, à décider, à trancher…à vouloir s’approprier ces choix qui s’imposent, nos choix intérieurs, ces choix perçus depuis bien longtemps, mais laissés en suspens ou  en friche….l’opportunité se présente de s’engager vers soi et vouloir se donner les moyens d’enraciner et d’ancrer ces choix, de s’engager, de mettre son énergie et ses ressources dans la direction choisie, ne plus nourrir ce qui se défait ou fragmente  et nous réinvite dans les méandres des fonctionnements passés…mais s’inviter soi-même dans les espaces , les liens, les énergies qui nous font  du bien, nous élève, nous propulse , nous font grandir dans le  meilleur de nous-mêmes…..et nous appelle vers plus de simplicité, de joie  et de plaisir.

Une invitation à exister pleinement dans ce qui nous fait du bien.

Une opportunité  à se libérer de l’ancien, à se délivrer de nos propre chaînes pour se vivre pleinement dans un éclat de vie.

Nourrir par nos intentions, nos pensées, nos actes et nos paroles ce qui nous élève et nous unit.

Laisser prendre forme et se révéler  les besoins de notre âme, les  ressentir,  les respirer et grandir dans la légitimité de nourrir de tels besoins…..

L’illusion de l’autre et  du monde extérieur tombe,  on se retrouve seul face à soi, riche de la liberté acquise pour créer et se recréer, la peur au ventre d’avoir osé lâcher ce qui nous rassurait ou  de ne pas avoir eu le choix de le faire.

Tout est  là, prêt à être semé dans cette conscience de «  qu’est-ce qui a besoin  de grandir et  de se consolider en moi «  pour pouvoir me vivre pleinement dans ma Terre Nouvelle ?

Cette Terre  qui me parle du Tout , celle qui se  déploie naturellement dans le champs de tous les possibles, celle qui me fait  retrouver une foi nouvelle, intérieure, longtemps perdue pour être véritablement retrouvée.

Le temps est venu non seulement de permettre aux besoins de notre âme de se révéler à notre cœur et d’accoucher  de Soi, véritable émergence  de notre être  au cœur des couches et des limbes de l’ombre et de l’ego.

Le temps est venu d’enraciner plus loin et plus en profondeur les changements opérés, les prises de conscience et les nouveaux choix, afin qu’ils ne restent pas sous forme de concepts, ou d’espace à en parler ou encore comme des horizons ou des perspectives possibles, mais véritablement comme une  dimension au quotidien, la vraie vie, ma vie.

Le temps est venu d’enraciner, d’ancrer dans la matière le fruit du chemin parcouru, la force des enseignements quelques fois durement acquis, la force des choix émis pour permettre à l’arbre de la vie de nous montrer ces fleurs ,après avoir planter les graines de lumière profondément  dans la Terre Nouvelle.

« Je suis riche de mes vies, elles sont l’enfance de mes yeux. Chaque pas posé, chaque regard ouvert m’a permis  de me  comprendre et d’atteindre mon salut. Ainsi je suis riche de ce que je suis et ma paix est ainsi retrouvée. »

STAGES

 

SEPTEMBRE

SE LIBERER, SE DELIVRER, S’ALLEGER

Ou  comment se délivrer, se libérer du poids et des fardeaux de notre histoire. Non-dits, secrets, culpabilité, honte, jugement, émotions non libérées, expériences non digérées, liens de loyauté qui nous maintiennent….une invitation pendant cette journée à se libérer, se délivrer, faire de la place dans les recoins de notre être pour se vivre avec plus d’espace, plus de lumière et de légerté é tous les niveaux de notre être (physique, émotionnel, mental).

14 septembre

9h30-17h30

200.-

S’AIMER

Grandir dans la matrice de l’Amour

Ou comment s’installer et grandir dans la matrice de l’amour pour en faire notre demeure principale. Grandir ainsi dans la valeur de soi, la confiance  et la sécurité intérieure, fondations essentielles qui nous permettent de nous vivre et de nous réaliser en toute confiance et en toute légitimité. Quitter la matrice de la peur, du doute, des projections négatives, du pouvoir et des attentes.  Grandir  dans l’amour de soi pour ne plus se saboter, se  détourner, se  limiter et se réduire.

15 septembre

9h30-17h30

200.-

LA MERE

Une invitation à poursuivre le chemin de paix et de réconciliation avec la mère, notre mère, pour grandir un peu plus loin dans l’acceptation de tout ce qui a été. Non pour cautionner ce qui fut ou comment cela fut, mais simplement pouvoir regarder notre histoire sans émotions , ni heurts intérieurs , sans douleurs, ni loyauté, sans jugement, ni rejet.

Qu’est-ce qui n’est pas encore en paix avec ma mère ?

Qu’est-ce qui n’est pas accepté ?

Qu’est-ce qui a besoin d’être reconnu et réparé ?

Faire la paix avec notre mère nous ouvre la porte à notre propre mère intérieure et recevoir ainsi toutes les ressources mère dont nous avons besoin.

28 septembre

9h30-13h00

(demi journée)

100.-

SE RECONCILIER AVEC LE CORPS.

Le corps est un allié précieux sur le  chemin du bien-être, de la vitalité et de la santé. Trop souvent négligé, voir ignorer, traité sur un aspect purement extérieur ou contrôlé, il souffre d’un grand manque d’amour et  de considération. Il  est précieux, vital, source d’énergie et de santé, il est la Vie.

Cette journée vous invite à rencontrer autrement  votre corps, à retrouver un autre lien au corps, l’aider  à l’alléger et à le libérer, et apprendre à en utiliser sa force et sa puissance.

29 septembre

9h30- 12h30

14h30-17h30 (extérieur)

150.-

OCTOBRE

SE RE CON NAÎTRE

Ou comment se reconnaître pour se reconnecter à soi, à sa vie à son potentiel de vie, à son talent.

Se reconnaître pour quitter l’attente et la quête de la reconnaissance de l’autre et du monde et tout l’énergie déployée dans l’espoir d’être vu, aimé et considérer , et pouvoir mettre cette énergie à se bâtir soi au creux de son propre regard renouvelé.

Se reconnaître pour renaître avec soi, s’accueillir et s’accoucher avec un nouveau regard, un regard de valeur, d’amour et de considération pour quitter la dépendance à ce regard extérieur qui me donne l’illusion d’exister.

L’opportunité d’une renaissance et d’un nouveau départ.

Qu’est-ce qui a besoin d’être reconnu ?

Qu’est-ce qui est en attente d’être reconnu ?( dans mon histoire, mes blessures, ma vie, mes talents, mes réussite, mes qualités, mon unicité…..)

Comment lâcher le besoin de reconnaissance de mon père, ma mère, mon patron, conjoint(e)….

12  octobre

9h30-17h30

200.-

SE RETROUVER

Ou comment se réapproprier sa vie, retrouver  son propre pouvoir , un pouvoir sur sa vie, ses choix, ses envies, sa réalisation. Se retrouver comme pour se rassembler , grandir dans l’unité de tout ce qui nous constitue, capitaliser toutes nos parties pour retrouver notre plein potentiel de vie, ne plus subir et se sentir libre de suivre son propre chemin.

13 octobre

9h30-17h30

200.-

NOVEMBRE

GUERIR LES BLESSURES DU CŒUR

Ou comment permettre à notre cœur de se libérer, de se réparer, de se guérir de l’énergie des blessures, déceptions, regrets, culpabilité, douleurs inscrits dans les interstices de notre histoire. Permettre à ce cœur et à sa vibration  de se restaurer, de se renouveler, de refaire peau neuve et ainsi non seulement se sentir plus léger, mais également retrouver le chemin du cœur et de l’Amour.

9 novembre

9h30-17h30

200.-

PARDONNER LES ERREURS D’APPRENTISSAGE

Ou comment comprendre le sens et le bien fondé de nos erreurs d’apprentissage et par extension de celle de l’autre pour permettre à l’énergie du pardon de pénétrer au cœur des expériences , des parts de nous-mêmes ou de l’autre que nous jugeons encore, que nous rejetons, que nous ne comprenons pas ou face auxquelles nous nous nourrissons encore de la colère.

Une opportunité à faire la paix plus en profondeur avec soi avant tout , à se libérer de tout ce que nous retenons coller à nous par le jugement et la non compréhension et surtout laisser se détacher toutes ces pages du passé dont nous n’avons plus besoin pour avancer.

10 novembre

9h30-17h30

200.-

VIDER LE LIT DE NOS DECEPTIONS

23 novembre

9h30-13h30

120.-

LEVER LES VOILES DE LA HONTE

24 novembre

9h30-13h30

120.-

DECEMBRE

LE PÈRE

7 décembre

9h30-17h30

200.-

LE MASCULIN

8 décembre

9h30-17h30

200.-

Tous les stages ont lieu soit au Centre Espace Temps à Carouge, soit à la place de l’Octroi 9.

Chaque stage est indépendant.

Cristina Buffon

Life and wellness coach

Enseignante développement personnel

Maître et enseignante Reiki

www.intelligenceemotionnelle.net

0041 787393823

Dernière mise à jour : ( 22-09-2013 )
 
STAGES MAI Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cristina Buffon   
18-05-2013

STAGES

 

« L’ESSENCE DU PARDON »

25 mai 2013

10h-17h30

230.-

 

 

L’essence du pardon nous invite à donner, offrir, mettre de la lumière et de l’amour au-delà de ce qui a été ou pas, au-delà des apparences des blessures infligées et vécues, au-delà du mal que l’humanité a pu se faire et qu’elle se fait vivre, au-delà des expériences qu’elle traverse pour grandir, au-delà de tout…du possible et de l’impossible, des pertes insupportables et insurmontables, au-delà des ces épreuves que jamais l’humanité n’aurait pensé devoir vivre et desquelles elle s’est pourtant relevée…au-delà des liens qui nous ont détruits et de ceux qui nous ont désertés…au-delà des liens que nous avons gâchés….au-delà du pire …

 

Au-delà de tout…

 

…..vouloir être créateur de lumière, là ou les ténèbres ont quelques fois élu domicile.

 

Vouloir être créateur de compréhension, de clarté, de paix et de Vie.

 

…vouloir que la lumière et la conscience éclaire et réchauffe les zones les plus sombres de l’humanité, la notre et celle de l’autre, sur les sillons d’une humanité qui s’est fait du mal d’avoir eu mal et qui a perpétué de générations en générations, des souffrances, des schémas, des enfermements par peur et surtout par ignorance.

 

Pourquoi vouloir grandir dans le pardon ?

 

Pour se libérer, arrêter de se torturer, être en paix et finalement se sentir vraiment libre…libre d’être, de vivre, de respirer, d’être dans le présent et se réjouir d’une vie à créer…

 

Ne plus être retenus par ces colères enfouies, ces ressentiments qui nous rongent, ces pensées négatives, ces sentiments d’injustice et une culpabilité qui nous enferme dans un sentiment de devoir payer, se faire payer et détruire ….

 

 

L’essence du pardon nous invite à nous laisser aimer dans tous ces espaces et à déposer  dans les angles les plus poussiéreux de nos histoires de vie  son élixir d’amour et de compassion,  pour  permettre une libération , une guérison, une acceptation, une résurrection….

 

 

Une opportunité à  se libérer  de toutes ces toxines qui rongent nos cellules et alourdissent notre cœur.

 

Une opportunité à alléger notre corps, notre âme, notre cœur et notre esprit.

 

Une opportunité à quitter et à laisser nous quitter dans la paix toutes les expériences de vie qui nous hantent encore malgré les années.

 

Une opportunité à tourner la page de toutes ces relations qui nous ont marqué.

 

Une opportunité à se libérer des regrets et des «  dommage ».

 

Une opportunité à se vouloir en bonne santé.

 

 

 

SE LIBERER DE LA CULPABILITE

 
 

26 mai 2013

10h00-17h30

 

Quand le sentiment de culpabilité se verrouille dans un schéma, il instille en permanence le doute à chaque décision prise ou acte posé, il amène un doute sur le bien fondé de ce qui a été fait, une peur de faire mal ou de mal faire, un prisme négatif de la vie,  une peur d’être la cause ou d’être responsable du «  mal » heur de l’autre ou de la situation….alors il devient une chaîne…

 

Il  s’apparente à  un fardeau, un poids, une morsure  qui enferme l’âme de l’humanité dans un sentiment de faute, de péché, de noirceur, de peur des conséquences des actes …il  nous étouffe, nous empêche de respirer, il nous coupe du souffle de vie, il nous amène soudain à se vivre sans amour, ni valeur, sans légitimité, dans un profond sentiment d’être porteur de mal et responsable de celui-ci. C’est un trou noir, dans lequel nous sommes soudainement projetés, sans espoir ni miséricorde.

 

Avant même de nous laisser ressentir les affres de cette prison intérieure, nous sommes déjà partis à la reconquête du bien ou de l’image de celui-ci, prêts à nous trahir plutôt que de subir un reproche ou l’ombre de celui-ci , plutôt que de sentir cette morsure dans notre poitrine, d’avoir oser soudainement exister pour soi.

 

 

Le sentiment de culpabilité est un fardeau, un poids sur le cœur qui empêche d’aimer vraiment et de se sentir aimé.

 

C’est un fardeau qui verrouille tout notre être à des liens de devoirs et de loyautés, des liens qui réduisent, limitent, et contraignent, des liens qui racontent la dépendance d’un enfant à l’approbation de l’autre.

 

Cet enfant en nous attend et guette cette approbation de ceux à qui il aura donné le pouvoir de le définir, de le reconnaître, de lui donner un sentiment d’être suffisamment bon, adéquat, parfait pour être aimé, donc nourri, en lien, en sécurité, protégé, soutenu…

 

Quand la morsure de la culpabilité est active, cet enfant est prêt à tout pour satisfaire, plaire, répondre aux attentes des autres au détriment de ses propres besoins, jusqu’à ce que crie de l’intérieur la rage de ne pas pouvoir exister, de devoir renoncer à lui-même contre la garantie de ne pas être rejeté par l’autre.

 

Que ne ferait pas cet enfant pour éviter ce regard de désapprobation qui s’abat comme un couperet sur sa tête, comme une sentence sans appel, qui le plonge alors dans un espace de non amour et de solitude. Ce ressenti est subtil, profond, même quand en apparence nous avons l’impression d’être au-dessus de ce que pense les autres, il est important de reconnaître combien certaines personnes ont de l’impact sur notre vie.

 

 

C’est un enfant qui peut se sentir  responsable pour l’autre jusqu’à prendre la responsabilité de ses besoins, de s’en vouloir, lui, si l’autre ne fait pas, ne dit pas, ne comprend pas…il porte la limite, la fragilité, la non responsabilité d’un parent, il se sent responsable pour cette personne, il a peur de la confronter à ce qu’elle est, il la protège d’elle –même ou des autres. Cet enfant peut ne pas se sentir coupable mais trop responsable, ce qui est la même empreinte. 

 

C’est un enfant qui se vit sans amour et sans légitimité, à galérer pour exister et faire vivre ses besoins. Il peut le plus souvent y arriver s’ils ne sont pas en opposition aux besoins des autres ou s’ils sont raisonnables et acceptables ; il renoncera à son essence, à ses besoins profonds, à ses aspirations, à son potentiel de vie, il se contentera et se limitera pour ne pas contrevenir et ne s’exposer au mécontentement de l’autre…il se reprochera avant qu’on lui reproche, il se condamnera avant qu’on le condamne, il se fera subir avant qu’on lui fasse subir…

 

 

La culpabilité est une stratégie de pouvoir , elle nourrit l’illusion que les choses auraient pu être autrement si on avait fait, dit ou agi…elle donne une illusion de contrôle sur l’impuissance à laquelle une situation pourrait nous confronter.

 

L’enfant en nous porte également le poids d’une culpabilité familiale, il est temps de la libérer.

Transformer l’empreinte de la culpabilité demande de comprendre d’abord la notion de faute, de rendre la responsabilité à l’autre et d’endosser la sienne, de renouer avec l’amour de soi et la légitimité, de retrouver le sens profond de la valeur de soi.

 

Alors ….

 

Se libérer de ce schéma ….

 

C’est pouvoir finalement respirer..

 

C’est pouvoir couper ces liens de devoir et de loyauté qui étouffe notre âme , et également permettre de vivre pleinement son potentiel en toute légitimité et accéder à la liberté .

 

C’est  s’autoriser à, se permettre de et rendre la responsabilité à l’autre de sa propre vie, de ses choix et de ses non choix.

 

C’est  cesser de lutter, de se justifier, de se défendre, de compenser, de se faire payer et de s’autodétruire.

 

C’est se découvrir léger, sans chaînes ni poids.

 

C’est simplement vivre et non plus survivre.

 

 

 

 

 

Centre Espace Temps, Genève

 

 

 

Cristina Buffon

Coach de Vie/ enseignante

00417393823

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

Pour tous les stages, maximum 10 personnes

Chaque journée est indépendante

  
Dernière mise à jour : ( 18-05-2013 )
 
stages mai 2013 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cristina Buffon   
05-05-2013

STAGES

 

 

«  Faire le deuil et libérer nos regrets« 

Pour vider les « poches émotionnelles » du passé .

11 mai 2013

 

9h30 13h30

150.-

 

«  Lâcher le passé « 

12 mai 2013

 

9h30-13h30

150.-

 

 « L’essence du pardon »

 

25 mai 2013

10h-17h30

230.-

 

« Culpabilité d’exister « 

Se libérer

26 mai 2013

10h00-17h30

 

 

 

Cristina BUFFON

Coach de Vie / enseignante       Place de l’Octroi 9, Carouge 0041787393823

www.intelligenceemotionnelle.net

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 64 - 72 sur 84

 
Cristina Buffon, Genève - all rights reserved - site concept & creation cri-at-mapage.ch - 2006/2013